Le rôle du Conseil Départemental du Bas-Rhin en faveur de l'enseignement artistique

Un peu d'histoirE

L'intervention du Conseil Général du Bas-Rhin en faveur de l'enseignement artistique spécialisé date du début des années 1970, notamment lorsque, à la faveur de la déconcentration du Ministère de la Culture, ont été créées les associations départementales et régionales de développement des activités musicales. L'activité de celles-ci a favorisé :

  • l'émergence d'une demande sociale des usagers,
  • la structuration progressive des politiques locales,
  • l'enrichissement des politiques nationales,
  • une meilleure inscription des activités d'enseignement spécialisé au sein des politiques éducatives.

Il en a résulté une explosion des effectifs des écoles de musique municipales et associatives, la multiplication des lieux d'apprentissage, et donc de pratique, des langages artistiques. Toutefois, cet élargissement des publics touchés a mis en évidence la nécessité de compléter les connaissances artistiques et pédagogiques des enseignants. C'est pourquoi un premier schéma départemental volontariste et précurseur avait été mis en place pour aider les écoles à disposer d'un personnel qualifié, principalement vis-à-vis d'un public de jeunes et sur les esthétiques des musiques dites « savantes ».

Le schéma départemental de développement des enseignements artistiqueS

Un rôle nouveau est attribué au Département par la loi 2004-809 du 13 août 2004 relative aux responsabilités locales en lui confiant pour mission l'élaboration d'un schéma départemental dit de « développement des enseignements artistiques ». L'enjeu global est double : améliorer l'offre de formation et les conditions d'accès à l'enseignement artistique.

En effet, les publics demandent aujourd'hui un enseignement ouvert qui concerne toutes les classes d'âge, toutes les formes artistiques et notamment toutes les expressions musicales, jusqu'aux musiques les plus actuelles.
Le Conseil Général du Bas-Rhin a rapidement souhaité répondre à cette question de l'accessibilité.

La responsabilité de créer et de financer les établissements d'enseignement artistique spécialisé est communale ou intercommunale. Le Schéma Départemental de Développement des Enseignements Artistiques (SDDEA) a donc un caractère planificateur et indicatif. Il constitue pour l'échelon départemental un des moyens d'être « une tête de réseau » sur la question de la transmission artistique, dans un espace fort de coopération infra-départementale avec les élèves, leurs parents, leurs enseignants, les artistes, les responsables culturels, les élus locaux et associatifs et enfin les institutions concernées aux premiers titres desquelles se trouvent les réseaux locaux dépendant des ministères de la Culture et de la Communication, de l'Éducation nationale et du Secrétariat d'État à la Jeunesse et aux Sports. Ce schéma départemental constitue aussi un moyen de coopération interdépartementale avec le département du Haut-Rhin, et dans l'espace supra-départemental un relais et une ressource des politiques régionales, nationales et internationales.

Le département du Bas-Rhin illustre la richesse de l'enseignement artistique, tout d'abord et principalement dans les deux domaines de la musique et de la danse, mais aussi dans celui du théâtre et du cirque, et plus largement dans toutes les disciplines artistiques.

Le maillage des écoles irrigue une très grande partie du territoire et contribue à répondre à une demande exceptionnellement forte exprimée par les usagers et le riche réseau des pratiques amateurs.

L'histoire de chacune de ses structures, leur mode de fonctionnement et les caractéristiques des équipes pédagogiques qui les dirige, y enseignent et les animent au quotidien, donnent à chacune d'entre elles une identité singulière ; mais elles permettent à elles toutes et grâce à la cohérence apportée par les actions de l'Association Départementale d'Information et d'Action Musicales et Chorégraphiques (ADIAM 67) de caractériser le paysage bas-rhinois et particulièrement le rapport de ses habitants, ses usagers, ses auditeurs ou ses spectateurs à l'enseignement artistique.

Le Conseil Départemental du Bas-Rhin participe aux frais de fonctionnement des établissements d'enseignement artistique à hauteur de 740 748 € en 2016. Il les soutient également par des dispositifs annexes d'aides individualisées.

COORDONNEES :

Alexandre MICHTA ( Responsable du service de développement artistique)
Conseil Départemental du Bas-Rhin
MIssion Culture et Tourisme
Ponts Couverts
8 Rue Gustave Adolphe Hirn / 67000 Strasbourg
03 88 76 62 93 / alexandre.michta@bas-rhin.fr

A VOIR :
Site du Conseil Départemental du Bas-Rhin


A TELECHARGER :
Conseil Général 67 - SDDEA 2007
Conseil Général 67 - Rapport 2011 - SDDEA - orientations 2012-2014
Conseil Général 67 - Annexe Rapport 2011 - SDDEA - orientations 2012-2014